Michel Mpambara

image1

Notices biographiques

Humoriste, conférencier


Originaire du Rwanda, Michel Mpambara est un humoriste né au Burundi. Il arrive à 17 ans avec sa famille au Québec. 


Il s’est fait connaître du public, dès son premier monologue (conçu pour un concours d’humour au Festival de Sciences et Génies à l’Université Laval) présenté au Festival Juste pour rire en 1996 dans lequel il décrit Vision mondiale comme un soap africain dont il a été une des vedettes. Le personnage parle également des difficultés de son intégration dans la société québécoise. Son one-man-show « Y'a trop de Blanc au Québec » (en réalité, ce qu'il entend par “blanc”, c'est... la neige) a connu un énorme succès. 


Lauréat du Félix en 2001, Meilleur spectacle d'humour, ainsi que deux nominations aux Oliviers en 2002 soit Meilleurs auteurs (avec François Avard) et Meilleur monologue (L'immigrant de Jonquière), spectacle qui lui a permis de parcourir tout le Canada francophone. En 2003, il anime, lors de la clôture des FrancoFolies de Montréal “La fête africaine” spectacle extérieur réunissant des artistes africains de la scène musicale de Montréal devant plus de 100 000 personnes. En 2004, il interprète le rôle principal de Gégé aux côtés de Maka Kotto dans le long métrage de Dany Laferrière: « Comment conquérir l'Amérique en une nuit. » 


En 2011, pour la première journée Bell Cause pour la cause, il devient depuis lors, l’un des porte-paroles ou parrains de cette campagne qui vient en aide aux organismes qui œuvrent dans le domaine de la santé mentale. En 2017, dans le cadre des Galas ComediHa de Québec diffusé à la télé de Radio-Canada ; il a présenté avec succès un nouveau monologue faisant allusion au trouble bipolaire. 


Il offre également des conférences à travers le Québec traitant des questions de santé mentale dans des écoles et différents organismes. 


En 2018, il fait un spectacle retour sur scène dans le cadre du Festival Juste pour rire

Livre-spectacle